Rendre visible, jouer collectif

Je suis facilitateur en intelligence collective, mon métier est de créer les conditions permettant aux membres de vos équipes d’être les artisans de leurs solutions.

Jouer collectif pour décider et agir

Je privilégie ainsi le recours à des sessions de travail collaboratives : ce que l’on appelle intelligence collective, lorsque la force du groupe dépasse celle de la somme de ses individus, peut émerger si les bonnes conditions sont réunies, notamment :

  • des objectifs partagés,
  • la confiance, la sécurité,
  • un cadre adapté,
  • un processus de travail qui permet aux idées de s’ajouter et de s’enrichir.

Qui mieux que les parties prenantes pour comprendre la situation, exprimer ce qui pose problème ou doit être pris en compte, ce qui peut être apporté par l’équipe ?

Vos équipes ont les compétences et le savoir

Pour en bénéficier il faut des conditions de travail particulières.

je travaille avec vous à adapter les objectifs au moment, au temps disponible, aux participants ; j’esquisse avec vous une démarche (étapes, méthodes et outils) permettant au groupe d’atteindre ses objectifs ; j’accompagne le groupe en facilitant les ateliers de travail ; j’assure le suivi et j’adapte cette démarche en continu.

D’abord, rendre visible pour comprendre

Rendre visibles et lisibles les enjeux et problématiques, les points de vue, les tensions, ce qui rassemble, ce qui divise, les modes de fonctionnements, les perspectives : pour faire face à des problématiques complexes, les organisations et leurs équipes doivent comprendre ce dont il est question avant d’envisager des réponses ou solutions.

Comment élaborer une réponse pertinente à un problème de départ mal posé ? Vous posez-vous la bonne question ?
Comment résoudre enfin une problématique sans prendre en compte les différentes facettes qui la composent ?

Mon premier travail c’est la clarification de la problématique et de ce qu’elle contient : par le questionnement, la prise de recul qu’il permet et le nécessaire recadrage qui en découle.

Décider et agir

En prenant le temps de comprendre, de rassembler les informations, les points de vue, les connaissances mais aussi les ressentis, l’équipe peut prendre des décisions, puis agir.

Chercher trop vite à prendre des décisions, sans avoir pris le temps de dénouer les problématiques et de mettre en perspective les différents regards c’est courir le risque d’une solution peu adaptée.